Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Caractérologie, connaissance des caractères, personnalité, formations caractérologie

CONNAISSANCE DES CARACTÈRES

Caractérologie, connaissance des caractères, personnalité, formations caractérologie

Déterminer les caractères

com
Une fois compris les principes de la caractérologie, le caractérologue va être impatient de déterminer le caractère de ses interlocuteurs.

Plusieurs méthodes s'offrent à nous pour cerner le caractère d'une personne. La première passe par l'observation et la connaissance, la seconde passe par l'emploi de questionnaires.


La caracterologie : école de l'observation

Cette approche recoupe plusieurs modalités :

- par la conversation,
- par la connaissance des habitudes,
- par la mimique,
- par la détermination du rôle social,
- par le symbolisme des actes inconscients,
- par l'intuition (à manier avec circonspection : l'observateur doit lui-même bien se connaître).

L'observateur doit garder en tête que la finalité de tout ceci consiste à chercher à "comprendre une personne" avec tout ce que celà implique. Un auteur du début du XXème siècle, Jean des Vignes Rouges  dans son Dictionnaire des  caractères, indique que la compréhension d'autrui peut se manifester de deux façons distinctes :
 

- on peut exprimer par la parole ou l'écriture la vision qu'on en a,
- on peut témoigner par ses actes, ses attitudes que l'on tient compte des découvertes que l'on a faites chez le sujet.

Dans le management, par exemple, c'est plutôt la seconde que l'on va chercher à acquérir. Avec un peu d'entraînement, la manager arrive vite à bâtir ses points de repères et l'intègre facilement dans le management de son équipe.


L'utilisation de tests

C'est bien sûr un raccourci tentant qui est très utilisé. On propose un questionnaire à remplir. Après dépouillement, on en fait une brillante restitution dans laquelle la personne se reconnaît plus ou moins. Par expérience, il est intéressant de noter que les personnes sont plutôt d'accord avec les tests.

Je crois qu'il ne faut pas accorder une importance exagérée à ce type d'outils. Ils peuvent rendre service pour confirmer des observations, les valider par la convergence ou mettre en évidence des divergences qu'il faut ensuite éclairer. J'ai souvent vérifié que le résultat d'un test formalisé sur un document est une excellente base d'échanges avec l'interlocuteur. Le fait d'avoir un papier avec des résultats donne un côté objectif, scientifique, qui met en confiance et l'échange devient très riche, et finalement, on est amené à découvrir beaucoup plus de choses sur le caractère de l'interlocuteur que ce que le test nous en révélait.

Il existe de nombreux questionnaires de caractérologie et de personnalité. Voici ceux dont je dispose :

- le questionnaire Louis Millet,
- le questionnaire Gaston Berger,
- le questionnaire Roger Mucchielli,
- le questionnaire ADEC (Jean Grimal).

L'intérêt est de croiser plusieurs questionnaires pour afiner la connaissance d'un caractère.

Il est intéressant de noter que les caractérologues ont élaboré des questionnaires à destination des enfants et adolescents. Ils peuvent être remplis par les enfants eux-mêmes ou par les parents suite à observation.

- le questionnaire Simon (11 à 13 ans - 14 à 17 ans),
- le questionnaire Roger Gaillat (moins de 10 ans à remplir par les parents),
- le questionnaire ADEC a été décliné également en plusieurs versions enfants et adolescents.


Print
Repost

Commenter cet article